Jeune femme prenant des pilules à la maison

Acide folique et cheveux : pourquoi est-ce important ?

In this post

Derrière une chevelure brillante et dense se cachent souvent des habitudes alimentaires bien pensées et équilibrées. En effet, l’alimentation joue un rôle prépondérant dans la vitalité de notre chevelure.

 

Tout comme la peau ou les ongles, les cheveux sont des phanères, structures issues de l’épiderme. Ils sont directement influencés par les nutriments que nous apportons à notre organisme. Ainsi, un déséquilibre nutritionnel peut se traduire par une chevelure terne, cassante ou une perte de cheveux accentuée.

 

Parmi les vitamines qui ont une influence notable sur la santé de nos cheveux, l’acide folique, mieux connu sous le nom de vitamine B9, occupe une place de choix. Cette vitamine possède des vertus essentielles pour le cuir chevelu et la fibre capillaire.

 

Qu’est-ce que l’acide folique ?

L’acide folique, couramment appelé vitamine B9, est une vitamine hydrosoluble, c’est-à-dire soluble dans l’eau. Sa présence est cruciale dans notre organisme, car elle est impliquée dans une multitude de processus biologiques essentiels.

  • La vitamine B9 joue un rôle majeur dans la production des globules rouges, indispensables pour le transport de l’oxygène dans le sang et assurer ainsi l’oxygénation de nos organes et tissus.

  • L’acide folique est également indispensable pour la division cellulaire, en particulier lors des étapes de croissance rapide, comme pendant la période fœtale.

  • L’acide folique a un impact non négligeable sur le fonctionnement du système nerveux. Il participe à la production de neurotransmetteurs, ces substances chimiques qui permettent la communication entre les neurones.

Les bienfaits de la vitamine B9 sur les cheveux

La vitamine B9 ne se limite pas à des fonctions générales pour l’organisme. Elle détient également une place spéciale quand il s’agit de la santé de nos cheveux.

  • Stimulation de la pousse des cheveux : L’acide folique a une action bénéfique directe sur les follicules pileux, ces petites poches à la base du cuir chevelu où naissent les cheveux. En participant activement à la régénération cellulaire, la vitamine B9 assure un renouvellement continu des cellules des follicules, favorisant ainsi une croissance harmonieuse et régulière du cheveu.

  • Prévention de la perte de cheveux : Une carence en acide folique, notamment, est souvent mise en cause dans les chutes de cheveux diffuses, celles qui touchent l’ensemble du cuir chevelu. La vitamine B9 jouant un rôle primordial dans la division cellulaire, son absence peut ralentir le cycle de vie du cheveu, le conduisant à tomber prématurément.

  • Renforcement du cuir chevelu : Au-delà du cheveu lui-même, l’acide folique agit positivement sur le cuir chevelu en facilitant la production d’acides aminés, éléments constitutifs des protéines. Or, nos cheveux sont principalement composés de kératine, une protéine. Une bonne disponibilité en acides aminés grâce à la vitamine B9 permet donc de nourrir et fortifier le cuir chevelu, lui conférant souplesse, résistance et vitalité.

Les besoins journaliers en acide folique

Notre corps ne sait pas synthétiser l’acide folique en quantités suffisantes. Il est donc essentiel de le puiser directement dans notre alimentation ou, si nécessaire, à travers des compléments alimentaires.

  • Pour l’adulte moyen : La dose journalière recommandée pour un adulte est de 400 microgrammes d’acide folique. Cette quantité permet de soutenir les fonctions vitales de l’organisme, notamment la production de globules rouges, la division cellulaire et le bon fonctionnement du système nerveux.

  • Pour les femmes enceintes : Pour les femmes enceintes, la recommandation monte donc à 600 microgrammes par jour.

Carence en acide folique et ses conséquences sur la santé des cheveux

Une carence en cette vitamine peut avoir des répercussions significatives sur la qualité et la croissance des cheveux.

  • Manifestations de la carence en vitamine B9 : Une carence peut entraîner une chute de cheveux prématurée, une diminution de la densité capillaire et un affaiblissement général de la fibre capillaire.

  • Lien entre vitamines B9 et B12 : Bien que distinctes, les vitamines B9 et B12 sont souvent associées lorsqu’il s’agit de santé capillaire. Une carence en l’une peut souvent indiquer un manque de l’autre. Ensemble, elles participent à la production de globules rouges, assurant ainsi une meilleure oxygénation des follicules pileux. Un apport insuffisant de ces deux vitamines peut ralentir la croissance des cheveux et les rendre plus fragiles.
  • Origines de la carence : Les carences en vitamine B9 peuvent résulter de plusieurs facteurs : une alimentation déséquilibrée, certains troubles digestifs qui affectent l’absorption des nutriments, une consommation excessive d’alcool ou encore la prise de certains médicament.

Sources naturelles d’acide folique contre la chute de cheveux

Pour profiter pleinement des vertus de la vitamine B9, notamment ses bienfaits pour les cheveux, il est essentiel de privilégier des aliments naturellement riches en acide folique.

  • Les épinards
  • Les lentilles
  • Les asperges
  • Les oranges
  • Les noix

Compléments alimentaires en B9 : une solution en cas de chute de cheveux ?

La chute de cheveux peut être le symptôme d’une carence nutritionnelle, et dans ce cadre, la vitamine B9 ou acide folique est souvent évoquée. Si notre régime alimentaire quotidien n’arrive pas à couvrir nos besoins, les compléments alimentaires peuvent être envisagés.

Les compléments alimentaires en B9 font-ils repousser les cheveux ?

Dans certaines situations, notamment en cas de carences avérées, les compléments alimentaires en vitamine B9 peuvent aider à restaurer un équilibre. En renforçant la disponibilité de cette vitamine, ils peuvent contribuer à améliorer la santé capillaire et réduire la chute de cheveux.

Dosage et surconsommation

Si la tentation de prendre des compléments peut être grande, il est crucial de rester vigilant. Une surconsommation d’acide folique, tout comme d’autres vitamines, peut en effet avoir des effets indésirables. Cela peut notamment masquer les symptômes d’une carence en vitamine B12, qui nécessite une prise en charge spécifique.

Consultation et personnalisation

Chaque individu est unique, et les besoins peuvent varier d’une personne à l’autre. Avant de se lancer dans la prise de compléments alimentaires, il est donc impératif de consulter un professionnel de santé. Un médecin, un nutritionniste ou un dermatologue pourra évaluer la pertinence d’une telle démarche, proposer un dosage adapté et surveiller d’éventuels effets secondaires.

La greffe capillaire pour lutter définitivement contre la chute de cheveux

Lorsque les solutions topiques, les traitements médicamenteux (Minoxidil, Finasteride, etc.) ou les changements de régime alimentaire ne font pas effet, la greffe capillaire apparaît comme une alternative de plus en plus prisée.

La greffe capillaire est une intervention chirurgicale qui consiste à prélever des follicules pileux d’une zone donneuse (généralement à l’arrière de la tête où les cheveux sont plus résistants) pour les implanter dans les zones dégarnies. Grâce aux avancées technologiques, les techniques de greffe se sont affinées, offrant des résultats naturels et durables.

La clinique Cosmedica, sous la houlette du Dr Acar, s’est établie comme une véritable référence en la matière. Avec son approche centrée sur le patient et ses techniques de pointe, elle garantit non seulement une intervention de qualité mais aussi un suivi post-opératoire rigoureux. Le Dr Acar, grâce à son expertise, a redonné espoir à de nombreux patients, les aidant à retrouver confiance en eux à travers une chevelure revitalisée.

 

 

Share this post