tricopigmentation

Tricopigmentation : la technique pour camoufler la perte de cheveux

In this post

La perte de cheveux est un problème esthétique très fréquent, et difficile à vivre pour de nombreuses personnes. Qu’ils soient atteints d’alopécie diffuse, en plaques ou spécifique à une zone du cuir chevelu, de plus en plus de patients sont è la recherche de solutions pour lutter contre ce phénomène.

Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour camoufler la perte de cheveux. Parmi elles, la tricopigmentation aussi appelée micro-pigmentation. Cette technique de pigmentation capillaire permet d’obtenir un résultat immédiat et naturel.

Qu’est-ce que la pigmentation des cheveux ?

La pigmentation des cheveux est une technique qui consiste à injecter des pigments dans le cuir chevelu pour simuler la présence de cheveux en croissance sur la zone traitée. Elle permet donc à la fois de camoufler la perte de cheveux et de redessiner une ligne frontale naturelle.  Les dermographes professionnels utilisent de fines aiguilles et des pigments bio-résorbables pour un résultat naturel et durable.

Comment se passe la tricopigmentation ?

Lors d’une séance de micro-pigmentation capillaire, la zone à traiter est totalement rasée. Puis, un gel anesthésiant est appliqué pour minimiser l’inconfort lié à l’injection. Le professionnel injecte ensuite les pigments dans le cuir chevelu à l’aide d’une aiguille. Chaque injection permet alors de simuler la présence d’un cheveu sur la zone à traiter.

 

 Plusieurs séances peuvent être nécessaires pour obtenir le résultat final souhaité. Les pigments utilisés pour la pigmentation capillaire sont spécialement conçus pour être appliqués sur le cuir chevelu et sont bio-résorbables, ce qui signifie qu’ils sont progressivement éliminés par l’organisme. La micro-pigmentation des cheveux peut être réalisée sur toutes les zones du cuir chevelu, et en particulier sur les zones dégarnies, pour camoufler la perte de cheveux. 

Quel est le prix d’une tricopigmentation ?

Le coût de ce traitement dépend de plusieurs facteurs :

  • la zone à traiter
  • le nombre de séances nécessaires
  • l’expérience et la qualification du spécialiste
  • le lieu
  • la quantité de cheveux à combler

En France, le prix moyen d’une séance varie entre 600 et 2500 euros en fonction des critères énumérés. Il est donc important de se renseigner auprès de différents spécialistes et de demander un devis détaillé pour connaître le coût précis d’une micro-pigmentation capillaire en fonction de ses besoins.

 

Il est également important de noter que certains centres proposent des forfaits de plusieurs séances pour un prix global avantageux. Cela peut être intéressant pour les personnes qui ont besoin de faire plusieurs séances.

 

Quelles précautions prendre avant et après la pigmentation ?

Une semaine avant la pigmentation des cheveux, il convient d’éviter toutes les substances stimulantes et énergisantes. Cela inclut la caféine, que l’on trouve dans le café et le cola, mais aussi la théine du thé et la taurine des boissons énergisantes.

 

L’alcool, la nicotine et les autres drogues doivent également être évités, car ils peuvent perturber le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins.

 

En outre, les traitements cosmétiques de toute nature doivent être évités au cours de la semaine précédant la pigmentation des cheveux, y compris les peelings et autres traitements cutanés abrasifs.

 

Il est également indispensable que la peau soit protégée du soleil avant et après la pigmentation du cuir chevelu.

Qui peut pratiquer la tricopigmentation ?

 

La tricopigmentation doit être pratiquée par un spécialiste qualifié et expérimenté. En France, les professionnels habilités à pratiquer ce traitement sont les dermographes, qui ont suivi une formation spécialisée pour la tricopigmentation.

Il est essentiel d’accorder une importance particulière à la recherche de votre praticien. En effet, choisir un professionnel compétent, vous évite les risques de complication, et vous assure un résultat naturel. Ainsi, avant de choisir un spécialiste, il est recommandé de vérifier son expérience, sa formation et de demander des références de patients ayant bénéficié de la technique.

 

Quelles sont les alternatives à ce traitement ?

Plusieurs alternatives existent pour lutter contre la perte de cheveux. Parmi elles, le Minoxidil et autres produits, le traitement PRP ou encore la greffe de cheveux.

La solution la plus radicale et durable à l’alopécie reste la greffe de cheveux. Il s’agit d’une technique chirurgicale durant laquelle un médecin prélève des cheveux sur une zone donneuse pour les greffer sur la zone dégarnie.

La Turquie est la destination de référence pour les patients souhaitant avoir recours à ce type d’intervention.

La clinique Cosmedica est considérée comme la meilleure clinique d’implants capillaires en Turquie. Dirigée par le Dr. Levent Acar, Cosmedica s’est imposé comme la référence en matière d’implant capillaire à Istanbul.

Questions Fréquemment Posées

La durée de vie des pigments peut varier, mais il se passe en général entre 3 et 5 ans avant que ceux-ci ne s’estompent. Les aiguilles et les couleurs utilisées pour la pigmentation capillaire sont différentes de celles utilisées pour le maquillage permanent. En outre, contrairement aux tatouages, les couleurs ne deviennent pas bleues avec le temps. Les fins pigments de l’épiderme ont un aspect faussement réel, même de près. Ils ressemblent à des cheveux volontairement courts.

Non, le traitement de la micro pigmentation capillaire n’exclut pas une greffe de cheveux et vice versa. Une greffe de cheveux peut souvent être combinée avec un traitement de micro pigmentation capillaire. En optant pour un traitement de micro-pigmentation capillaire après une greffe de cheveux, le résultat peut souvent être encore amélioré.

La micro-pigmentation capillaire est une technique réversible, c’est-à-dire que les pigments bio-résorbables s’estompent au fil des années pour disparaître.Ill est d’ailleurs recommandé d’attendre que les pigments soient complètement éliminés avant d’effectuer un nouveau traitement.

En cas de micro-pigmentation capillaire ratée, vous pouvez avoir recours à des séances de laser pour effacer les pigments. Il est tout de même important de noter que celles-ci peuvent laisser des cicatrices sur le cuir chevelu.

Les colorants utilisés pour la pigmentation du cuir chevelu sont hypoallergéniques et ne provoquent généralement pas de réactions allergiques. Toutefois, les personnes souffrant de certaines allergies et intolérances doivent vérifier au préalable si elles sont allergiques à l’un des ingrédients. Il en va de même pour la pommade anesthésiante.

Share this post