perte de cheveux et stress

Perte de cheveux et stress : causes et traitements

In this post

 Le stress est aujourd’hui un phénomène auquel de nombreuses personnes sont confrontées et en effet, perte de cheveux et stress sont étroitement liés. Quel nom porte ce phénomène et quelles solutions peut-on apporter à une chute de cheveux liée au stress ?

Comment s’appelle le phénomène de perte de cheveux liée au stress ?

Un stress émotionnel, un burn out ou encore un stress chronique peut entraîner une perte de cheveux importante (parfois par touffe). Ce phénomène porte le nom d’effluvium télogène. Le dictionnaire médical de l’Académie de Médecine – version 2023 en donne la définition suivante : « sous l’effet d’une cause déclenchante, une chute excessive de cheveux est observée… conduisant à une alopécie diffuse.»

À quoi est dû ce phénomène ?

Le cycle de vie d’un cheveu se compose de 3 phases. La phase anagène correspond à la pousse du cheveu. Cette phase de croissance va durer entre 2 et 5 ans en fonction de la personne. Puis, s’ensuit la phase catagène. Il s’agit de l’arrêt de la croissance du cheveu qui reste néanmoins accroché au follicule pileux pendant environ une vingtaine de jours.

Enfin, le cheveu passe en phase télogène, qui correspond au détachement du cheveu de son follicule et à la chute de ce dernier. Cette période dure entre 6 et 7 mois. À la suite d’une période de stress, les follicules pileux vont rentrer prématurément en phase catagène puis en phase télogène, entraînant une perte importante de cheveux. Pour que ce phénomène ait lieu, il doit s’agir d’un choc émotionnel important ou d’un stress prolongé ou chronique.

Comment reconnaître un effluvium télogène ?

  • Chute de cheveux soudaine: Les chutes de cheveux liées au stress sont généralement brutales. Elles commencent environ 3 mois après la période de stress, le temps que le cycle des cheveux se termine. Mais le stress n’est pas l’unique déclencheur de l’effluvium télogène. Il peut également s’agir d’un accouchement, d’une maladie grave ou encore de la prise de certains médicaments.
  • Chute de cheveux diffuse: L’effluvium télogène entraîne une perte de cheveux diffuse sur le crâne. La chute de cheveux n’est pas localisée mais touche l’intégralité du crâne qui peut perdre jusqu’à la moitié des cheveux initialement présents. Elle n’entraîne donc pas de calvitie complète.
  • Chute de cheveux temporaire: La perte de cheveux liée à l’effluvium télogène est temporaire. En effet, la perte des cheveux n’est pas définitive. Lé phénomène dure quelques mois, puis les cheveux repoussent en suivant leur cycle capillaire. Néanmoins, il arrive que la densité initiale ne soit plus retrouvée.
Consultation gratuite !
Profitez de l'expérience du Dr. Acar en matière d'implants capillaires pour obtenir le résultat de vos rêves !

Comment faire face à la perte de cheveux liée au stress ?

  • Trouver et supprimer la cause du stress: Il convient lorsque cela est possible de trouver la cause du stress pour diminuer ce dernier. Pour celà, la méditation ou encore le sport ou encore une thérapie peuvent réduire le niveau de stress. Un suivi thérapeutique peut également avoir lieu en cas de choc émotionnel par exemple.
  • Avoir une bonne alimentation: L’hygiène de vie est également importante dans la qualité et la vitesse de pousse du cheveu. Pour cela, il est important d’avoir une alimentation équilibrée comprenant notamment des céréales complètes, des fruits et légumes, des protéines ainsi que des bonnes graisses (poissons gras comme le saumon par exemple). Il est également possible d’intégrer des compléments alimentaires qui apporteront les nutriments et vitamines nécessaires à la pousse des cheveux mais également à renforcer vos défenses humanitaires pour être plus résistants au stress.
  • Prendre soin de son cuir chevelu: Pour des cheveux en bonne santé, il convient de soigner son cuir chevelu. Ce dernier doit être sain et bien irrigué afin de pouvoir apporter aux follicules pileux l’oxygène et les nutriments nécessaires à la pousse des cheveux. Pour cela, il est possible de réaliser des massages du cuir chevelu.

Les solutions médicamenteuses

Pour traiter un effluvium télogène, il est possible de prendre certains traitements comme le Minoxidil. Ce dernier est un vasodilatateur, c’est-à-dire qu’il va dilater les vaisseaux sanguins présents sur le crâne permettant ainsi une meilleure circulation du flux sanguin et une meilleure oxygénation des follicules pileux. Cela permet d’avoir des cheveux plus longs, plus épais et une densité plus importante.

La greffe de cheveux

La chute des cheveux à cause du stress peut devenir elle-même une cause de stress et créer ainsi un cercle vicieux. Lorsque les repousses ne sont pas satisfaisantes, il est possible de recourir à une greffe de cheveux dans une clinique spécialisée, comme peut l’être la clinique Cosmedica. Attention néanmoins de choisir un médecin compétent pour réaliser cette opération (par exemple, le Dr Levent Acar opérant au sein de la clinique Cosmedica.

Il n’existe pas de solution temporaire efficace et ultime pour prévenir ou arrêter un épisode d’effluvium télogène. Cette phase doit passer d’elle-même. Entre-temps, il est possible d’agir sur la qualité des cheveux restants et la pousse des nouveaux cheveux afin d’avoir une chevelure en bonne santé.

Share this post

Demandez une analyse et une consultation gratuites de vos cheveux