Alopécie de traction

Alopécie de traction : comprendre pour mieux traiter

In this post

La tension exessive des cheveux par des coiffures trop serrées peut être la cause d’une perte de cheveux progressive appelée alopécie de traction.

Contrairement aux autres types d’alopécie, comme l’alopécie androgénétique qui elle a des causes hormonales et génétiques, l’alopécie de traction est directement liée à la pension exercée sur le cuir chevelu.

Dans cet article, nous allons aborder ses symptômes et ses causes, comment elle est diagnostiquée et traitée, ainsi que les moyens de la prévenir.

Qu’est-ce qu’une alopécie de traction

Il s’agit d’une perte de cheveux qui se produit lorsque le cuir chevelu est soumis à de fortes contraintes mécaniques de traction pendant une longue période. Elle est plus fréquente chez les personnes qui portent des coiffures lourdes ou des coiffures serrées, comme des tresses, des chignons ou des queues de cheval.

 

Lorsque les racines des cheveux subissent une forte tension pendant une période prolongée, le flux sanguin vers les follicules pileux se détériore. Les racines des cheveux sont alors endommagées, ce qui entraîne une chute des cheveux. L’alopécie de traction touche généralement l’avant et les côtés de la tête, c’est-à-dire la ligne frontale et les tempes, mais aussi la zone autour des oreilles et peut s’étendre à d’autres zones si elle n’est pas traitée.

Heureusement, elle peut généralement être inversée par un traitement avant l’apparition de lésions permanentes.

Cette perte de cheveux liée aux contraintes mécaniques peut toucher tout le monde, quel que soit l’âge, le sexe ou l’origine ethnique. Elle est néanmoins plus fréquente chez les femmes noires qui ont des cheveux crépus fragilisés ou qui portent souvent des tresses ou des tissages.

Comment soigner ce type d’alopécie ?

Heureusement, il existe des traitements couramment utilisés pour ralentir ou même arrêter l’avancement de cette perte de cheveux et favoriser sa repousse.

Traitements topiques et médicamenteux

 Les traitements comprennent un traitement topique, avec une solution moussante ou lotion contenant du minoxidil complétée par la prise de Finastéride par voie orale (un inhibiteur DHT), pour réguler également la production naturelle de l’hormone DHT nocive. Le minoxidil et le finastéride sont connus comme étant des traitements très efficaces contre divers types d’alopécies.

Traitement naturels

Si vous vous demandez comment traiter l’alopécie de traction naturellement, voici quelques astuces.

Dans certains cas, la modification du style du coiffage peut seule suffire à arranger le problème afin que les contraintes soient diminuées sur votre cuir chevelu. Dans ce cadre-là, il est conseillé d’utiliser des produits non-agressifs, comme les shampoings pour bébé, mais également dentretenir vos cheveux et de maîtriser la tension autour des points sensibles pour favoriser un milieu favorable à la repousse naturelle des cheveux.

Minimisez la pression exercée sur votre cuir chevelu et évitez également l’utilisation d’appareils chauffants tels que les fers à friser ou les sèche-cheveux qui sont trop agressifs pour vos cheveux déjà sensibilisés.

Greffe de cheveux

Une autre option pour traiter une alopécie de traction à long terme consiste à recourir à une greffe de cheveux pour remplacer les follicules pileux perdus sur votre cuir chevelu. La greffe capillaire est considérée comme un traitement permanent très fiable et dont les résultats sont généralement durables.

La clinique Cosmedica est considérée comme la meilleure clinique pour une greffe de cheveux en Turquie. Sous la direction du Dr. Levent Acar (plus de 20 000 greffes à son actif), Cosmedica s’est imposé comme la référence en matière d’implant capillaire à Istanbul.

Que faire pour éviter l’alopécie de traction ?

 Si vous êtes à risque ou déjà victime d’une perte de cheveux liée à la traction, voici des conseils pour prévenir ou limiter la perte de cheveux.

  • Changez vos habitudes de coiffage et réduisez la fréquence autant que possible des coiffures trop lourdes ou trop serrées qui mettent une forte tension sur les cheveux, tels que des tresses, des chignons hauts, etc.
  • Privilégiez les chouchous plutôt que les élastiques à cheveux. Il convient également d’être vigilant quant à l’utilisation de produits chimiques sur les tissages ou tresses, et de les porter de manière temporaire.
  • Vérifiez que les pinces ne sont pas trop serrées et optez pour les peignes aux larges dents plates plutôt qu’aux petites dents pointues. Les barrettes doivent également être suffisamment larges afin de ne pas abîmer vos cheveux.
  • Appliquez un masque naturel régulièrement pour nourrir votre cuir chevelu et fortifier vos racines des rideaux contre la fragilité dues aux conditions environnementales extérieures, comme le vent et le froid, qui favorisent l’atteinte des follicules pileux .

Une alopécie de traction peut entraîner une chute de cheveux parfois irrémédiable. Cependant, certains patients remarquent parfois la repousse de cheveux plus fins. La greffe de cheveux est une option permanente et coûteuse pour remplacer les cheveux perdus.

Pour protéger ses cheveux, la meilleure chose à faire est de porter ses cheveux naturels et détachés ou en évitant d’attacher sa queue-de-cheval trop serré avec un élastique. N’utilisez les tissages qu’occasionnellement, car ils peuvent provoquer une traction excessive sur le cuir chevelu qui endommage les follicules pileux.

Si vous avez des doutes lors de l’apparition de vos symptômes, demandez l’avis d’un spécialiste.

Share this post