Quelles sont les techniques de greffe de cheveux utilisées

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
TABLE DES MATIÈRES
Quelles sont les techniques greffe de cheveux

La calvitie est ce mal qui se définit comme la perte “irréversible” des cheveux. Les cellules responsables de la production de cheveux meurent et la chevelure devient de plus en plus clairsemée. Bien qu’il existe des traitements divers pour ralentir l’évolution de la perte de cheveux, il n’existe malheureusement, et jusqu’à ce jour, aucun traitement connu qui permettrait de ressusciter ces cellules. 

Quand on prend en compte le fait que la chute des cheveux est susceptible de toucher deux hommes sur trois entre la vingtaine et la trentaine, cela se comprend aisément que la plupart des hommes redoutent d’en souffrir au fur et à mesure qu’ils prennent de l’âge. Les personnes qui en souffrent déjà, essaient tant bien que mal de se faire une raison, mais il n’y a aucun doute quant au fait qu’elles seraient ravies de retrouver leur intense chevelure de l’époque. 

La greffe de cheveux se présente alors comme la solution palliative idéale face à ce problème que certains qualifieraient de “fléau”. Avec les nouvelles techniques de greffe de cheveux qui ont vu le jour et évoluent ces dernières années, difficile de choisir “la technique de greffe de cheveux  idéale”. Alors, pour vous aider, voici un aperçu des techniques de greffe de cheveux existantes, leurs avantages ainsi que leurs inconvénients. 

Comment fonctionne une greffe de cheveux ?

Quelles sont les techniques greffe de cheveux

La chute des cheveux peut avoir plusieurs causes, mais le principal suspect reste l’alopécie androgénétique. L’alopécie est un terme qui, en dermatologie, désigne la chute des cheveux ainsi que son accélération, tandis que le mot “androgénétique” vient de la contraction de “androgènes” (des hormones mâles) et de “génétique”. On attribue donc le plus souvent la perte des cheveux aux hormones et à la génétique. Les hormones concernées ont pour effet d’accélérer le cycle de vie des cheveux provoquant entre autres une chute plus rapide de ces derniers. Et la calvitie s’installera ainsi petit à petit. 

Dans les zones des tempes et de la nuque, les cheveux ont la particularité d’être insensibles aux hormones, et pour cette raison, ils ne tombent jamais. 

Sur la base de cette particularité, les spécialistes ont mis au point des techniques de greffes de cheveux efficaces qui consistent à déplacer quelques cheveux ainsi que leurs racines (les follicules), de l’arrière de la tête, pour les implanter sur les zones les moins garnies. Au bout de quelques semaines, les cheveux fraîchement transplantés vont tomber, mais leurs racines restent intactes. Cette période est parfois une source d’inquiétude pour les patients, mais cela ne devrait pas être le cas. En réalité, les follicules sont juste entrain de s’adapter à leur nouvel environnement. Au bout de cette phase d’adaptation, ces racines donneront naissance à de nouveaux cheveux, et la transplantation capillaire pourra ensuite être qualifiée de réussie. 

Le principe de la greffe de cheveux reste le même à chaque fois. Le paramètre qui change, c’est la “technique opératoire” qui caractérise “la manière” dont les cheveux sont prélevés de la zone donneuse puis implantés dans la zone receveuse. De nombreuses techniques de greffe de cheveux ont été mises au point au fil des années. Les principales restent : 

  • La Follicular Unit Transplantation (FUT)
  • La Follicular Unit Single Strip (FUSS)
  • La Follicular Unit Extraction (FUE) et ses nombreuses déclinaisons.

Greffe de cheveux FUT et FUSS (Follicular Unit Transplantation et Follicular Unit Single Strip)

Créée en 1970, la FUT est connue comme étant la technique la plus ancienne de greffe de cheveux. Elle est aussi appelée la technique de greffe de cheveux de la poupée en raison de son aspect peu naturel, similaire aux cheveux de poupée.

Cette technique de greffe de cheveux consiste à découper une bandelette de cuir chevelu à l’arrière de la tête. Cette bandelette sera ensuite découpée en petits morceaux. Ces morceaux, appelés des unités folliculaires, seront ensuite transplantés dans de micro-incisions créées pour la cause, dans les zones dégarnies de la tête. Cela explique donc le nom de cette technique de greffe de cheveux qui signifie littéralement “Transplantation d’Unités Folliculaires”.

La FUT, ou technique de la bandelette, présente l’avantage considérable d’être très rapide à effectuer, en comparaison aux techniques plus récentes. Il est en effet possible de prélever approximativement 5000 greffons en une séance. L’inconvénient majeur de la FUT, c’est qu’elle laisse de nombreuses cicatrices relativement visibles dans les zones prélevées et receveuses.

En français, Unité Folliculaire à Bande Unique, la FUSS est une technique très similaire à la FUT ; à la seule différence que la bandelette prélevée ici est beaucoup plus grande. Le reste du procédé reste le même que pour la FUT. 

La bandelette prélevée mesure deux centimètres sur une quinzaine au maximum. Avant le prélèvement, la zone donneuse est rasée. Suite au prélèvement, cette zone est suturée afin que la cicatrice qui en résulte ne soit que très fine.   

Tout comme la FUT, cette technique est très rapide et permet de transplanter un très grand nombre de greffons en une seule opération. Mais la cicatrice qui en résulte est bien plus importante que pour la FUT.

La comparaison est faite entre FUT et les techniques de greffe de cheveux les plus récentes parce qu’en dépit de la création de techniques moins invasives, cette technique de greffe de cheveux reste encore d’actualité. Ce type d’opération étant plus rapide, les spécialistes peuvent enchaîner plusieurs opérations au cours de la journée. Un avantage intéressant en faveur des spécialistes, mais au détriment des patients eux-mêmes qui pourraient bénéficier de meilleurs résultats post-opératoires. Fait encore plus déconcertant, la FUT est encore pratiquée dans près de 50% des cliniques en France, et 70% des cliniques aux États-Unis.  

Une aberration, qui dresse un constat triste. En effet, de nombreuses cliniques ne souhaitent pas investir pour s’équiper et former leur personnel aux nouvelles techniques de greffe de cheveux. 

La technique de greffe de cheveux FUE (Follicular Unit Extraction)

Signifiant “Extraction d’Unités Folliculaire”, la FUE est une technique de greffe de cheveux très appréciée, en raison des résultats naturels et de la préservation de la zone donneuse. Comme son nom l’indique, le mode opératoire consiste à extraire, après rasage, à l’aide d’un micro punch monté sur un bistouri, des unités folliculaires contenant un très petit nombre de cheveux, généralement 1 à 3 environ.

  • Le chirurgien réimplante ensuite ces unités folliculaires, une à une afin d’obtenir une densité finale des cheveux optimale. 

Cette technique  de greffe de cheveux ne laisse pas de cicatrice apparente et donne un rendu beaucoup plus naturel. Mais, à l’inverse de la FUT et de la FUSS, elle est relativement longue et donc coûte plus cher. 

Il existe quelques variantes de la FUE standard créées toujours dans le but de faciliter l’opération de greffe de cheveux. 

La technique de greffe de cheveux FUE sans rasage visible

Pour les personnes qui ne souhaitent pas se retrouver avec la nuque complètement nue après l’opération de greffe de cheveux, cette option est la plus indiquée.

Elle consiste à raser de petites portions de cheveux pour procéder à l’extraction des unités folliculaires. Les portions rasées sont suffisamment fines et stratégiquement choisies pour être naturellement recouvertes par les cheveux juste au-dessus.

Principal bémol avec cette technique de greffe de cheveux, il n’est pas possible de prélever un très grand nombre de greffons au cours d’une séance. La portée de l’opération reste donc limitée et il faudra y mettre plus de budget pour plus de séances, en fonction de votre niveau de calvitie.

La technique de greffe de cheveux Direct Hair Implantation (DHI)

La DHI est très probablement la forme la plus évoluée de la FUE. 

À l’aide d’un injecteur de cheveux DHI, le chirurgien peut contrôler avec une extrême précision l’angle, la direction et la profondeur d’implantation de chaque follicule. 

C’est une technique d’implants capillaires qui ne nécessite pas de faire des incisions, n’entraîne donc aucune cicatrice résiduelle, et donc pas de douleurs inconfortables par la suite. Tout ceci pour un résultat beaucoup plus naturel.

La technique de greffe de cheveux DHI Saphir sans cicatrice et Saphir FUE

meilleures cliniques de greffe de cheveux Turquie

Cette technique est la même que la FUE standard ou la DHI standard. Il n’y a que l’équipement utilisé qui change. Le chirurgien utilise ici des lames faites en saphir (la pierre précieuse). 

Les lames habituelles ont des extrémités en forme de ‘U’ tandis que celles en saphir ont des extrémités en forme de ‘V’. 

Le chirurgien grâce à ce type de lame peut réaliser des incisions plus petites, favorisant ainsi la cicatrisation post-opératoire et optimisant le taux de survie des follicules.  

Prix des meilleures techniques de greffe de cheveux.

Généralement, pour choisir et s’offrir une technique de greffe de cheveux, trois paramètres importent particulièrement aux yeux des patients : l’efficacité de la technique de greffe de cheveux, le coût de la technique, et la fiabilité de la clinique et du chirurgien. 

Idéalement, tout le monde voudrait pouvoir profiter des meilleures techniques. Mais par manque de budget, beaucoup de patients “se contentent” d’une FUT alors qu’ils voudraient bien avoir une DHI saphir dans la meilleure  clinique spécialisée en greffe de cheveux. 

Cependant,  il est possible de profiter de la meilleure technique de greffe de cheveux qu’il soit, dans une clinique premium fondée par un chirurgien expert, et le tout à un coût très abordable. 

Si la silicone valley est le hub du digital, la Turquie est le hub mondial de l’implantation capillaire ; ce qui a permis aux cliniques de greffe de cheveux turques de pouvoir se spécialiser uniquement dans l’implantation capillaire. 

Les cliniques Turques se sont ainsi équipées avec un matériel de pointe exclusivement conceptualisé pour la greffe de cheveux et les chirurgiens acquièrent rapidement une expérience dans la greffe de cheveux.

C’est ainsi que le chirurgien et le fondateur de notre clinique, le docteur Acar a plus de 19 000 opérations de greffe de cheveux réussies à son actif, faisant de lui une sommité européenne dans son domaine. 

Plusieurs fois primé et décoré, il fût l’un des pionniers à avoir utilisé la méthode d’implantation capillaire DHI saphir.

Grâce à une clinique spécialisée uniquement dans les implants capillaires et les subventions gouvernementales, notre clinique offre des tarifs de greffe de cheveux abordables comme vous pouvez le constater ici.



Pour en savoir plus, contactez-nous pour une analyse gratuite de vos cheveux !

Demandez une analyse et une consultation gratuites de vos cheveux

La greffe de cheveux pendant la pandémie de Corona

La clinique Cosmedica prend la situation actuelle très au sérieux et a pris des mesures en conséquence, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la clinique. Nous proposons à nos patients un test PCR COVID-19 sur place. En outre, nous soutenons nos clients qui ont des questions concernant leur transplantation capillaire en Turquie pendant la pandémie.